jeudi 9 juillet 2009

Le 2 juillet nous pedalons bien



Munderkingen - Ersingen le 2 juillet 2009


Très copieux petit déjeuner (inclus dans le prix de la chambre), sous forme d’un buffet avec fromage, jambon, céréales, jus de fruits, diverses sortes de pain, de confitures, du miel, du Nutella… Les gérants de l’hôtel font aussi salon de thé, nous apprécions. Nous retrouvons notre « pinguin zimmer » pour boucler nos sacoches, allons ensuite récupérer nos montures dans un local à vélos dont la clé est accompagnée d’un porte-clés qui est une cloche de vache. Titouane la fait tinter avant de la rendre à la gérante. Elle commence à dire « donkécheun » et à compris qu’on devait pareler allemand en Allemagne.


Un bref arrêt à l’office du tourisme qui nous cède un topo qui nous manquait, la partie allemande du parcours, il est rédigé en allemand et date un peu mais il va nous rendre service. Nnous ne savons pas où dormir le soir, pédalons et nous verrons bien.
Nous traversons Ehingen sûrement trop rapidement car le centre historique a l’air intéressant. C’est un choix dans notre voyage, avec les filles en bas âge, nous négligeons souvent des visites de monuments ou de cités qui peuvent paraître incontournables et privilégions les arrêts dans les parcs et jardins, le long du fleuve, de préférence avec des jeux pour Titouane. Ce sont aussi les vacances des filles!


Vers 12h30 nous arrivons à Ersingen, gros village récent, avec de petits étangs aménagés pour la pêche et la baignade. Nous nous arrêtons à un espace fort sympa où il est indiqué la possibilité de camper, de nombreuses familles viennent y pique-niquer, profiter de l’ombre des grands arbres et faire trempette! Céline se renseigne par téléphone sur les possibilités d’hébergement à Ulm, notre étape prévue, réserve dans une auberge de jeunesse, mais finalement nous préférons rester sur place, nous avons tout à disposition: la plage, les jeux pour enfants, un kiosque avec glace et bière pression bien sûr (c’est inévitable en Allemagne?) et un emplacement bien gazonné au bord du lac pour camper. Un groupe d’allemands s’installe à côté de nous, il s’agit de jeunes (3 pou 4) en difficulté, accompagnés d’éducateurs (un par jeune), ils font un parcours en vtt, une voiture transporte leurs bagages. Un des jeunes passe son temps à marcher de long en large, les écouteurs collés aux oreilles, quelques tics de temps en temps, il semble très perturbé!
Fabrice fait un saut dans un supermarché « Netto », proche; au menu du soir, pommes de terres et lardons, jus de carottes au miel pour Titouane, riz au lait (pommes, choco ou nature) et une très bonne nuit s’ensuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire