vendredi 17 juillet 2009

Nous avons de la visite


Neuburg - Neming le 8 juillet


La nuit a été très bonne, les lycéens allemands sont fatigués par le canoë (parfois sous la pluie, parfois sous un soleil intense). Il fait gris, nous décampons tranquillement et partons à la visite du centre historique de Neuburg et son imposant château, avec tous nos bagages. Une averse, nous nous réfugions quelques minutes à l’office du tourisme; puis nus pouvons visiter. Le château domine le Danube et offre un agréable point de vue sur la campagne environnante. Ruelles pavées, maisons colorées, églises de différentes époques… c’est agréable et cela nous mène à midi passé, à la terrasse d’un « Kondoterei » (entre le café et le salon de thé). Les filles prennent une petite collation, Céline un espresso, Fabrice un mélange choco-café plus une pâtisserie de la forme d’un pain aux raisins, mais sans raisins et aux amandes.

Nous quittons Neuburg qui annonce des jours plus arrosés, et filons jusqu’à Ingolstadt sans pause. Une verse nous accueille, Céline se rend à l’office du tourisme, des espagnols réfugiés comme Fabrice sous un bâtiment à arcades, apprécient nos vélos Orbea.
Direction le camping, à l’écart de la ville, il nous déçoit par rapport au site internet, notamment une autoroute proche est très bruyante. Aussi nous décidons de continuer un peu et 15 km plus loin nous arrivons à Neming, dans un camping/hôtel/restaurant. Le temps de planter la tente et une nouvelle averse… Ce soir nous avons de la visite, les parents de Céline, qui vont passer une partie du mois de juillet en vacances en Autriche, ont fait un détour pour nous voir. Jean-Paul parle allemands, et malgré quelques quiproquos (une bière au petit déjeuner?) cela nous aide, notamment à comprendre la menu du resto.
Apéro, douche, resto et très bonne nuit dans ce petit établissement de campagne.




Neming - Kelheim le 9 juillet

Petit déjeuner allemand: jambon, fromage, gâteau, confitures, beurre, yogourt, salami (plusieurs sortes), de quoi nourrir plusieurs familles. Ceci nous permet de décamper et arriver à notre pause pique-nique au Cloître de Weltenburg, à l’approche de véritables gorges que n’emprunte aucune piste ou route. C’est étonnant car le paysage est jusqu’alors légèrement vallonné, le Danube est partout un long fleuve tranquille. Une averse nous empêche de pique-niquer sur la plage de galets, un Biergarten nous accueille!
Depuis hier nous avons la visite des parents de Céline qui nous ravitaillent en saucisson et coulommiers coulant! C’est toujours intéressant de recevoir de la visite dans un contexte hors du quotidien, cela permet de faire connaissance différemment.
Le soir, c’est camping à la ferme (une cinquantaine de vaches et veaux), avec une grange aménagée en dortoir où dorment les parents de Céline. Au barbecue, nous faisons griller de la viande d’Argentine! Nous n’en avons pas trouvé d’autre provenance, c’est incroyable de dormir chez un producteur et de ne pouvoir acheter que de la viande américaine! Ça ne tourne pas rond dans l’agriculture européenne!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire