jeudi 6 août 2009

Déjà le mois d'août

















Esztergom - Tahitotfalu, le 1er août

Aujourd’hui Amielle atteint ses 8 mois, elle goûtera de nos glaces pour fêter l’évènement!
Après une bonne baignade dans la piscine du camping, nous atteignons facilement Visegrad pour ce qui devrait être notre courte étape du jour. Mais le camping est au bord de la route et n’a pas de piscine! Nous franchissons par bac le Danube pour atteindre la rive gauche, pique-niquons sur la plage et prenons de l’avance pour le lendemain. Re franchissement du Danube au niveau de Vac, puis nous traversons une petite île (où le camping n’existe plus) pour arriver à Tahitotfalu. C’est bon, la piscine est là! Baignade et gros plat de pâtes!




Tahitotfalu - Budapest, le 2 août






Baignade matinale, et pédalage jusqu’à la très joli ville de Szentendre. C’est une ville en pente sur la rive droite, aux ruelles pavées. C’est une ville d’artistes annonce le prospectus de l’office du tourisme, et nous croisons de nombreux peintres. L’atmosphère est agréable, les gens ici, ont l’air de bien szentendre.







Il fait très chaud, nous allons à la sortie de la ville, sur les bords du Danube, à l’ombre de grands arbres pour la pause pique-nique. Puis nous repartons vers Budapest. Beaucoup, beaucoup de monde au bord du Danube, avec des plages, des piscines, des bars… Nous nous apercevrons le soir que nous sommes dimanche et les budapestois ont fui la chaleur de la ville.







Depuis Vienne, nous nous étions dits que nous ne logerions pas en camping dans les grandes villes. Donc nous recherchons un petit hôtel, tout en découvrant la ville, le magnifique et imposant Parlement. Après plusieurs visites de chambres d’hôtel, une réceptionniste d’un hôtel trop chic pour nous, nous conseille un hôtel proche de la gare principale, qui vient d’ouvrir et aura des chambres disponibles. C’est là que nous passons la nuit, l’hôtel a ouvert il y a 2 semaines, tout est neuf. Seul point négatif: pas de climatisation, le ventilateur restera en fonction toute la nuit!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire