mercredi 19 août 2009

En passant par Vukovar











Dalj - Sarengrad, le 16 août

Nouvelle dédicace pour une pension : la pension Bakic à Dalj; une vue depuis la terrasse et notre chambre, panoramique sur le Danube, une maison entièrement rénovée avec goût, tous les meubles artisanaux en bois massif… et une proprio d’une extrême gentillesse. Elle nous offre du jus de cerises, maison, deux briquettes de jus pour Titouane, un bocal de pêches au sirop maison et un petit cadeau pour Titouane!
Nous prenons un petit déj’ extra avec à nos pieds, un concours de pêche qui a débuté à 6h du matin. Le site est totalement inconnu des touristes, mais a beaucoup de potentiel!




A midi nous sommes à Vukovar que nous visitons rapidement; le contraste est saisissant entre les nouveaux bâtiments, et ceux n’ayant pas été reconstruits depuis la guerre. C’est la ville la plus touchée que nous ayons visitée jusque là. Un château d’eau qui surplombe la ville, endommagé par des obus, est laissé comme mémorial.
Les chambres d’hôtes c’est bien, mais nous regrettons notre tente. Arrivés à Sarengrad, un prospectus récupéré par Céline indiquait la présence d’une ferme-auberge: la maison du capitaine. Le patron nous dit qu’il ne fait plus que bar, resto (sur réservation) et pêche. Il est ok pour que nous campions au bord de l’eau, devant son établissement. Encore un endroit rêvé, un panorama exceptionnel sur le Danube dont la rive serbe qui nous fait face, est très naturelle.
En début de soirée, nous entamons la discussion avec Catarina, étudiante en tourisme, en vacance dans son village natal, et sa maman. Catarina parle très bien anglais et traduit pour sa maman. Elles nous quittent, mais Catarina revient un peu plus tard pour nous offrir des beignets que sa mère vient de faire, des tomates et poivrons de leur jardin. Il y a aussi de l’eau et du sel, Catarina nous dit que sa maman s’inquiète de savoir si nous avons des couvertures pour la nuit! C’est très touchant, la partie croate du parcours aura été trop courte!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire