jeudi 13 août 2009

Pendant qu'on pédale d'autres rament





Baja - Mohacs, le 8 août

Nous trouvions que la Hongrie manquait d’animation, hier soir, des bar-boîte ont mis la musique jusqu’à 5h du mat’, en terrasse, en face de nous, de l’autre côté du fleuve. Fabrice et les filles ont dormi sans problème, mais Céline a le sommeil plus léger… Dès 7h le camping s’active, à partir de 8h30, les équipes s’entraînent au canoë; il s’agit de canoës avec 16 rameurs, 1 barreur, et 1 personne qui donne le rythme en tapant sur un tambour. Nous les regardons en prenant notre petit déj’. Les courses sont courtes: des sprints de 150 m environ.

La manifestation va durer toute la journée, mais au bout de quelques courses, ne comprenant pas se que raconte le speaker, nous nous lassons et repartons en chemin. Il fait très chaud et sommes bien content de trouver une petite plage à Dunafaldvar, au sable gris et fin, ave 2 rochers dans l’eau. Baignade, glace et café bien sûr, achetés à un petit camping jouxtant la plage mais qui ne nous tente pas pour passer la nuit.

A Mohacs, non plus le camping (sur la rive opposée à la ville que nous rejoignons par bac, au grand plaisir de Titouane) ne nous convient pas. Nous trouvons notre bonheur dans une pension (avec un grand panneau « welcome bikers ») au centre ville, où Céline négocie une suite à 7000 forint (25 euros environ). C’est parfait!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire