vendredi 9 juillet 2010

Les 150 ans de Danville

2 juillet

Dauville - Melbourne 69 km

Nous quittons Marielle et Dauville avec le retour de l’été. La vue sur le lac s’est transformée. Nous la remercions chaleureusement et avons prévu une étape assez longue après un jour de repos. L’itinéraire retraverse Sherbrooke le long de lac et rivières, sur une douzaine de kilomètres c’est très bien aménagé.
Puis nous avançons dans la campagne. Malheureusement nous avons le vent contre et après plus de 40 km de piste, arrivons à Windsor. Nous trouvons la halte indiquée sur le topo, mais elle est en bordure de route; de plus la région connaît une autre ambiance. Multitude de Harley pétaradantes, gros camions, grosses voitures… Serait-ce l’Amérique profonde? Après que les enfants ont bien joué, nous reprenons la piste pour Richmond, ou plutôt Melbourne, qui fait partie de Richmond mais sur une l’autre rive de la rivière Saint François. Nous sommes bien fatigués avec ce vent contraire, mais le camping n’est plus qu’à 1 km, misère! Un kilomètre de côte! Un kilomètre ce n’est rien d’habitude, mais en fin d’une bonne étape, avec la chaleur et le vent, les jambes sont dures!

La récompense est au bout, la piscine nous tend les bras. Le camping est un peu beauf, bingo, tournoi de pétanque, concert de country… les gens se déplacent souvent en voiture ou en véhicule électrique dans les campings pourtant ils ne sont pas si grands… c’est sûr que notre profil leur semble ultra sportif!

Samedi 3 juillet

Melbourne - Kingsey Falls
44 km
Les 150 ans de Danville
Nous quittons le camping de Melbourne pour une étape raisonnable. Pique-nique au 2/3 à Danville, et, coup de chance, c’est un week-end de festivité pour les 150 ans de la Ville. Nous assistons à une parade de chevaux, puis de voitures anciennes et enfin de tracteurs et de camions!

La piste cyclable devient « la cantonnière », nous quittons « les cantons de l’est » pour « le centre du Québec ». Notre camping est un peu à l’écart de la route verte (4 ou 5 km) mais c’est une autre piste cyclable très agréable, au milieu des pins qui nous y mène. Le camping des pins, est situé sur la commune de Kingsey Fall; notre emplacement est au milieu des pins, dans les bois, sans service (c’est-à-dire sans électricité ou autre).
Comme la plupart de nos voisins, nous ramassons du bois et faisons un feu dans un foyer prévu à cet effet, il ne s’agit pas d’un barbecue, mais un foyer pour faire du feu et le regarder (parce qu’aujourd’hui il fait lourd et il ne sert pas à se réchauffer).








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire