mardi 20 juillet 2010

Où est passée la montre de Céline?



Samedi 17 juillet

Trois Pistoles - Parc National du Bic

45 km

Evidemment, quand on fait du vélo et qu’on s’affiche avec une montre Festina, le doute s’installe. Céline est-elle dopée ou non? Son régime alimentaire est très précis:
* déjeuner (rappel = petit déj’ au Québec) : 300 g de yoghourt, 200 g de céréales, 1 litre de thé vert, 2 tartinades au chocolat;
* dîner (= déjeuner) : 2 ou 3 tomates, 32 rondelles de concombres, 2 tranches de jambon, 200 g de fromage, le tout sur de grandes tranches de pain, une salade de fruits frais. Puis quelques biscuits de type « petits écoliers » avec un café noir.
* Souper (= dîner): 200 g de pâtes, 1 paquet de chips en attendant que les pâtes cuisent, 50 cl de bière blonde, quelques biscuits aux céréales parfois avec une tisane.
Mais depuis hier soir et la disparition de la Festina, tout semble se dérégler. Pas envie de yaourt ce matin, une recherche de la montre dans l’ensemble du camping, une enquête auprès des vacanciers… La dernière fois que Fabrice a vu la montre, c’était dans la salle communautaire du camping, Amielle jouait avec.
Nous décampons et jetons un dernier coup d’œil à la salle communautaire, il y a des cordes à sauter avec lesquelles les filles s’amusent. Amielle tente d’en mettre une dans une grande poubelle… Les poubelles, bien sûr! Nous n’avons pas fouillé les poubelles! Nous nous y mettons et au milieu de quelques détritus, Fabrice retrouve la montre Festina!
Nous pédalons jusqu’au Parc et paf! Céline casse un câble de changement de vitesse. Obligée de continuer sur le même braquet jusqu’au lendemain car nous n’avons pas le matériel pour réparer ce type de casse. Quelques gouttes tombes. Fabrice va visiter un « camping rustique »: 9 emplacements au bord de l’eau, sans services, c’est plutôt réservé aux canoës, et ce soir, c’est complet annonce un agent d’entretien. Le même gars propose d’accompagner Céline et les filles en voiture électrique jusqu’au grand camping de l’autre côté du Parc (4 km), il n’y a pas de place pour Fabrice qui continue en vélo.
Formalités réglées nous allons sur notre emplacement et alors que nous commençons juste à planter, un gros orage s’abat sur nous!, Les filles sont à l’abri dans la carriole, mais la tente est trempée! Fabrice passera une bonne demi-heure à la sécher. Souper dans la salle communautaire et dodo!

1 commentaire:

  1. J'espère que vous avez apprécié votre passage dans ma ville natale. J'ai reconnu l'église de St-Fabien, ainsi que la vue du haut de la côte de Saint-Fabien sur mer. La vue est à couper le souffle. Au fait comment avez-vous trouvez la remonté?

    RépondreSupprimer