mardi 20 juillet 2010

Réserve nationale de la Baie de l'Isle Verte

Jeudi 15 juillet

Rivière du Loup - Isle Verte

37 km

Au Canada aussi existe les soldes. La veille Fabrice a repéré un magasin North Face affichant jusqu’à 70% de réduction, non loin de notre bivouac. Après avoir décampé, et tandis que les filles sont aux jeux, Fabrice va magasiner et revient avec un T-shirt rouge qui va remplacer un de ses (vieux) T-shirts de sport (il les avait portés pendant 2 mois l‘été dernier).

Nous avons les jambes en coton après les efforts de la veille et envisageons de réduire notre étape qui prévoyait 65 km. Surtout qu’une grande partie traverse la réserve nationale de Faune de la baie de l’Isle Verte, par des pistes en gravillons qui ralentissent le rythme. Nous traversons des zones humides où niche une espèce de canard, le canard noir. Nous pique-niquons au milieu de nulle part, face à l’île verte qui doit être distante de 3 ou 4 km. Il y a l’île verte au milieu du fleuve, et le gros village « Isle Verte » sur le rivage, c’est là que nous comptons dormir.
Après encore quelques km de gravier, nous arrivons au village et apprenons au point info que le camping a fermé. Cependant, on nous indique un endroit où souvent des camping-cars passent la nuit, non loin du quai pour le traversier qui relie l’île verte. Si les camping-cars s’y arrêtent, pourquoi pas une tente? Nous faisons une rapide toilette dans les WC du point info et allons dans une aire de jeux pour faire le point: courses, goûter, visite du site pour le bivouac et le plein d’eau pour la soirée.
A 500 mètres de l’embarcadère, au milieu d’une zone humide, nous plantons la tente sur un terrain aménagé pour la découverte de la zone: des panneaux explicatifs, des sentiers, des belvédères nous entourent.
Le site est parfait pour passé la nuit, sur le parking, un immense camping-car (aussi grand qu’un autobus) vient se garer. A 19h45 nous avons vu le traversier partir pour l’île, il ne traverse que 2 fois par jour, à marée haute, prochain départ 7h45 demain. Nous testons nos équipements contre les moustiques: spray et spirale. Il est presque 21h, Céline couche les filles, aucun autre campeur ne devrait venir, nous sommes très à l’aise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire