samedi 7 août 2010













1er août

Campbellton - New Mills

55 km
Petit déj’ préparé dans une cuisine, ça faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé! Nous le prenons sur une table de pique-nique, face au fleuve. Informations prises sur le Nouveau-Brunswick (carte, guide des hébergements, des festivals…), nous faisons une centaine de mètres pour atteindre la place du saumon géant. C’est une sculpture au milieu d’une fontaine. Elle rappelle que Campbellton accueille chaque année, le festival du saumon.

Nous pédalons 500 m de plus et nouvel arrêt au « water park ». Espace avec quelques baraques à frites, et des jeux d’eau pour les enfants. Il fait suffisamment chaud et tout le monde joue à s’arroser.

Puis c’est le véritable démarrage de l’étape. Nous pédalons jusqu’à Dalhousie; au loin des sirènes de pompiers et de la musique. C’est aujourd’hui le dernier jour du festival de Dalhousie et cela se termine par une parade. Quelques chars avec des chanteurs de country, d’autres pour distribuer des bonbons et faire des bulles, le traditionnel char des anciens combattants…
Après avoir pris en photo les majorettes et les miss (dont Miss Pizza Delight!) nous pique-niquons sur la plage. Quelques méduses dans l’eau, mais elle est calme et très claire. Fabrice se baigne.

Nous pédalons jusqu’à Charlo qui devait être notre étape, mais après 2 jours sans vélo, nous avons envie d’avancer un peu. 20 km plus loin nous nous arrêtons dans un petit port où quelques pêcheurs tentent d’attraper du maquereau. Nous renonçons rapidement à planter la tente au bord de l’eau suite à une virulente attaque de moustiques! Quelques dizaines de mètres au-dessus, nous allons voir l’auberge du Héron Bleu. Elle est fermée car toute la famille est réunie pour fêter les 100 ans de la belle-mère de la propriétaire!
Elle nous autorise à planter la tente dans son jardin et nous met à disposition des toilettes dans un bâtiment annexe. Deux sœurs jumelles de 4 ans viennent jouer avec Titouane et Amielle. Il y a moins de moustiques et notre « off » (répulsif) semble efficace.

1 commentaire:

  1. Mais elle était pas brune Amielle avant??
    L'air canadien blondit !

    RépondreSupprimer