lundi 25 juillet 2011

Les trois pays



Thionville - Remich 42 km









En vacance, sos la tente, nous vivons au rythme du soleil: nous nous endormons peu après les enfants, vers 22h30 et nous réveillons vers huit heures lorsque le soleil commence à taper à notre porte. Fabrice va aceter quelques viennoiseries, nous petit-déjeunons, les filles se réveillent vers 9h30, petit déj’ puis jeux et pliage de la tente. Et enfin, nous pédalons nos derniers kilomètres en France. Titouane demande à chaque minute si nous sommes toujours en France, elle doit s’attendre à un changement particulier après la frontière.


Nous pique-niquons sur un banc, proche du village de Berg-sur-Moselle, les paysages ne sont plus industriels, mais laissent place à la campagne. De nombreux pêcheurs taquinent et de nombreux cyclistes moulinent (et inversement). Ça parle Tour de France dans les petits groupes.


Après Apach, c’est Schengen (village célèbre pour ses accords), derrière nous c’est la France, rive droite où nous pédalons, c’est l’Allemagne, rive gauche c’est le Luxembourg. Nous expliquons cela à Titouane qui le répète à Amielle dès qu’elle se réveille de sa sieste.
Nous pédalons jusqu’à un camping de Wies que nous ne visiterons pas. Car de l’autre côté du pont il y a le village luxembourgeois de Remich. Nous y allons à pieds, les maisons sont colorées, les pub et devantures souvent en français et allemand. Dîner (pâtes au pistou) à la tente, il pleut dans la nuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire