samedi 30 juillet 2011

Toujours dans les vignes














Wolf - Neef
37 km
Petit déj’ en regardant passer les cygnes, canards et péniches. Amielle et Titouane vont rapidement au bac à sable tandis que nous décampons. Le temps est frisquet, nous pédalons avec nos vestes. Nous avons lu sur un prospectus que la Moselle et ses méandres était comme un collier dont les perles seraient les villages. C’est vrai, ça vaut le voyage!
Nous faisons de petites poses photos (et pauses) dans les villages, avant d’arriver à Kaimt pour un pique-nique avec jeux, marina (une dizaine de petits bateaux), café, cygnes et canards au coin d’un camping. La météo est affichée: maximum 18° aujourd’hui! Nous n’avons pas quitté nos vestes, c’est un temps parfait pour pédaler… Heureusement, pour les jours suivants la température monterait: 21 demain, 24 après-demain et enfin 26° dans 3 jours : l’été arrive en Allemagne!
Nous reprenons notre route jusqu’à Bullay où nous avions prévu de dormir au camping, mais on nous annonce 25 € pour planter la tente, autant aller à l’hôtel pour quelques euros de plus surtout lors de la journée qui sera certainement la plus fraîche de nos vacances.
Nous poursuivons jusqu’à Neef. Je pars à la recherche d’une chambre d‘hôte, beaucoup d’endroits se réservent à l’avance, les propriétaires ne sont pas sur place, ils sont dans leurs vignes nous dit-on. Je reviens bredouille, Céline prend le relais et trouve une chambre à 45 € petit déj’ compris. Je n’avais pas visité cette adresse car, en bord de Moselle, j’imaginais un prix au-delà de 100 € !
La chambre est grande, la gérante nous amène 2 matelas pour les enfants, il y a une cuisine et une salle communes et surtout une véranda donnant sur la rivière dans laquelle nous dînons, Céline nous a préparer un risotto!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire