lundi 8 août 2011

Giboulées





Worms - Altrip
42 km

Réveil et imposant petit déj’ servi par notre hôte. Nous mettons quelques aliments de côté pour le pique-nique: on ne va quand même pas laisser perdre des œufs durs et du fromage! Par la fenêtre, le ciel est bleu, mais les prévisions météo annoncent de la pluie. Nous visitons la ville à bicyclette, le cœur historique est encore ceint de murailles. Worms est le ville d’où a démarré la Réforme.
Puis nous reprenons notre chemin à travers champ, vent de ¾ face, les kilomètres ne défilent pas vite. Il se met à pleuvoir, comme des giboulées, le coup de pédale demande encore plus d’effort. Nous approchons de Ludwigshafen (rive gauche) Mannheim (rive droite); cette dernière vaudrait le détour (nous pédalons rive gauche), mais avec ce temps, nous préférons contourner l’agglomération par une piste cyclable plus directe. Dans un faubourg, à l’heure de déjeuner, en cherchant une supérette, nous nous arrêtons devant un cabinet de docteurs.
Aujourd’hui il faut enlever les points de Titouane. Je reste avec elle chez le docteur tandis que Céline et Amielle partent faire des courses. La docteure parle quelques mots de français appris à l’école 20 à 30 ans plus tôt.. Elle appelle Teddy le doudou de Titouane. L’infirmière (?) enlève les points sous l’attention de la docteur. 7 petits fils.
Un bonbon en récompense (quel que soit l’endroit où nous allons, les allemands offrent systématiquement des bonbons aux filles) et nous pédalons quelques km pour trouver un endroit dans un parc. Il y a des moustiques, c’est la 1ère fois des vacances! Une giboulée plus tard, nous repartons pour atteindre le camping d’Altrip. C’est une petite ville à côté de laquelle sont aménagés des lacs, plages, et camping. Ce doit être bien en été, pense-t-on! Les filles profitent quand même des jeux sur la plage, nous voyons un arc en ciel et nous dînons sous la tente.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire