mercredi 14 août 2013

Pension au bord du stade

Tabor – Sedlcany : 46 km

Le marché anime la place principale où nous achetons des tomates et des abricots. Après 2 km nous sommes sortis de la ville et sommes à la campagne. Des hectares de champs de blé, régulièrement nous croisons des tracteurs en action. Par deux fois nous hésitons à prendre un raccourci par rapport à l'itinéraire de la greenway Vienne-Prague. Mais nous poursuivons malgré les petits détours et les côtes supplémentaires car nous nous promenons au milieu d'agréables paysages.

Nous sommes trop bien habitués aux endroits remarquables ; en fin d'après-midi, notre ville-étape ne comporte aucun château, la place centrale n'est pas piétonne et nous n'avons ni camping, ni « adresse de charme ».

Une pension dans l'enceinte du stade de foot nous convient pourtant tout à fait. Céline et moi prenons une bière à la buvette tandis que Titouane explique les règles du foot à Amielle du haut du gradin. En plus il y a des buts, 6 à 1 !

Dans la cuisine de la pension (nous sommes les seuls clients, tout le bâtiment est pour nous) nous dînons de « Noky » (gnocchi) aux épinards et de saumon fumé. Au dessert un seau de yogourt à la Straciatella ! (1 kg acheté quelque minutes avant le repas dans un supermarché Billa).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire