mardi 6 août 2013

Vignes et vins du sud

Brno – Brod nad Dyji : 65 km

Œufs brouillés, œufs au plat et jambon, céréales, jus de fruits... les petits déjeuners servis dans notre chambre sont copieux et c'est tant mieux car une longue étape nous attend. D'abord, il nous faut visiter la ville de Brno, dont le centre historique se concentre autour de quelques grandes places, dont celle du marché, en contrebas du château.

L'emblème de la ville est un crocodile que nous retrouvons un peu partout. Nous écoutons des musiciens, apprécions les façades sculptées d'immeuble renaissance et nous arrêtons un instant devant le monument (une colonne sur laquelle se tient une sculpture) rappelant les épisodes de peste qu'a connus la ville.

Nous repassons par notre pension charger nos bicyclettes et nous voici sur l'itinéraire cyclable international reliant Cracovie, en Pologne, à Vienne,capitale de l'Autriche. Cet itinéraire traverse Brno, en passant par le sud de la Rép. Tchèque : la Moravie du sud. Depuis la France, nous n'arrivions pas à obtenir de carte des pistes cyclables sur l'ensemble du pays, mais dans les offices de tourisme régionaux, on nous fournit toujours de très bonnes cartes bien détaillées.

Nous descendons vers le sud, passons à proximité d'un grand monastère/couvent de bénédictins, à Rajhrad, l'itinéraire est très bien balisé, les pistes en site propre paraissent parfois très récentes. Après quelques hésitations dans des villages traversés, nous pique-niquons au pied du château de Zidlochovice, où se tiennent de temps en temps des « sommets internationaux ». A l'abri de grands arbres, nous laissons passer les heures les plus chaudes en mangeant des glaces et sirotant des cafés frappés.

Vers 18h, nous reprenons la route pour atteindre un grand lac artificiel, au milieu du lac,sur un îlot, une église, seule rescapée du village de Musov englouti par les eaux. Nous sommes à l'altitude la plus basse depuis notre départ de Vrchlabi, dans la montagne et même si le dénivelé n'était que d'une vingtaine de mètres par jour hier et aujourd'hui, nous savons qu'à partir de demain il va nous falloir remonter les cours d'eau et la température diurne ne devrait toujours pas descendre en dessous de 35° !

L'arrivée sur le lac est d'abord jolie avec la lumière du soir, les cygnes, les pêcheurs, les champs de blé sur la rive opposée, puis très moche avec un « aquapark » tout neuf, bruyant, ayant privatisé 1 km de rivage (on nous donne un ticket nous permettant de traverser gratuitement le site pendant un quart d'heure). Puis c'est le village de Pasohlavky hésitant entre la cohue toute proche et la vie paisible au bord du lac. Nous n'y trouvons pas de place pour camper et continuons jusqu'au village suivant de Brod nad Dyji. Nous nous arrêtons dans un petit camping familial et goûtons le vin blanc local excellent.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire