mercredi 25 décembre 2013

Le Père Noël est un champion

Ao Noi – Prachuap Khiri Khan
10 km

Il a déposé dans les sandales des enfants, devant la porte de la chambre d'hôtel, tôt ce matin, deux lettres pour Titouane et Amielle en réponse à leurs courriers. De plus, il a aussi pensé aux cadeaux : éventails, toupies et bonbons ! Les enfants sont ravis de cette bonne surprise.
Nous rencontrons un couple de jeunes retraités français connaissant très bien la Thaïlande. Ils nous confirment avoir entendu le Père Noël cette nuit. Par ailleurs, ils nous donnent une bonne adresse d'hôtel à Prachuap, qui pourrait nous permettre d'avoir une bonne connexion pour l'entretien de Céline demain.

Avant de quitter Ao Noï, nous visitons le temple, construit en bois, très élégant. Le moine nous indique le chemin pour aller à la grotte du bouddha qui se repose. Quelle surprise, l'endroit est extraordinaire, après avoir gravis 317 marches (comptées par Titouane) pour arriver dans une immense grotte, très sombre, nous découvrons, dans la pénombre, deux bouddhas couchés, dorés, chacun d'une longueur de 10 mètres environ ! Amielle et Fantine ne sont pas rassurées. Il n'y a personne, et heureusement, nous avons une lampe de poche ! A côté du 2ème Bouddha, une trentaine de statues de Bouddha, assis, alignés. C'est magnifique et étrange à la fois. Nous sommes encore une fois surpris devant la beauté des temples et le peu de touristes.

Nous récupérons nos vélos pour longer la côte par une petite route tranquille. Une courte étape, afin de prendre le temps de trouver l'hôtel recommandé et vérifier la connexion internet. Le petit hôtel « NOPPORN » est parfait, très bon marché, en plein centre ville, avec une petite piscine.

Nous déjeunons au bord de mer, un « fish and chips » qui fait la joie des enfants qui en ont assez des nouilles chinoises et du riz frit.

L'après midi est consacré au marché, très animé, et au shopping. De quoi trouver une tenue pour l'entretien de Céline. Le soir, nous allons dîner au marché nocturne, très chouette! Un petit air de « place Jema El Fna »... En plein air, de multiples stands de nouilles ou de fruits de mer, chacun avec sa petite télé afin de pouvoir suivre le feuilleton à la mode (un remake des « feux de l’amour » thaï.) Les filles adorent !

Il règne une ambiance très sympathique dans cette petite ville animée ! Comme dirait Fabrice, son bonheur ou son malheur, c'est qu'il n'y a pas de plage : que des pêcheurs, et peu de touristes, plutôt des gens de passage. Il y a même une piste cyclable le long du bord de mer ! Nous sommes donc très heureux de nous poser deux nuits ici. Demain, ce sera notre première journée sans vélo.















1 commentaire: