lundi 23 décembre 2013

Parc National de Khao Sam Roi Yot

Hat Phu Noi – Parc National de Khao Sam Roi Yot
20 km

Au programme du jour, la visite du Parc national de Khao Sam Roi Yot, parc côtier formé de petites montagnes, la plus haute a une altitude de 600 m. Mais à peine sortis du village, nous nous arrêtons pour observer des ouvriers agricoles qui découpent une montagne de noix de coco. Ils nous en offrent 2, toutes fraîches.

Quelques km plus loin nous sommes dans le Parc, et stoppons au charmant village portuaire de Bang Pu ; le Parc comprend plusieurs grottes ou cavernes, ici est le point de départ pour la plus visitée, celle de Tham Phraya Nakhom. Découverte il y a 4 siècles, elle a eu la visite de 3 rois de Thaïlande (ou du Siam), et pour fêter cela, les Thaïlandais y ont construit un « pavillon ».

Mais pour y arriver, cela se mérite par une petite randonnée où nous gravissons une première colline, redescendons sur une magnifique plage au sable blanc, ou plutôt, un mélange de coquillages et de sable blancs. La plage de rêve, déserte, bordée de cocotiers avec, au large, 2 îles et des bateaux colorés de pêcheurs.

Tout à coup, Titouane demande ce qui bouge dans les arbres, une bande de singe !? Pas tout à fait, ce sont une dizaine de langurs à la longue queue et aux yeux exorbités, encerclés de blanc, dont nous devrons chercher le nom français sur internet. Ils sont menacés de disparition et c'est rare de les apercevoir. Mais aujourd'hui, nous les filmons discrètement.

Nous continuons, à l'arrière de la plage par un chemin escarpé, aux marches taillées dans la roche pour atteindre la caverne, elle est immense. Plusieurs centaines de mètres de haut, et deux gros trous sur la tête qui laisse passer le soleil quelques heures par jour. La végétation ne pousse qu'aux endroits ensoleillés, le pavillon semble minuscule dans ce volume considérable. Retour sur la plage de rêve, déjeuner tardif dans le seul restaurant du site et nous regravissons la 1ère montagne. Nous croisons quelques touristes, surtout des Thaïlandais dont bon nombre veulent prendre les enfants en photo, notamment Fantine !

Autant les Thaïlandais ne se touchent pas entre adultes en public (ils ne se tiennent pas par la main, ne s'embrassent pas, se saluent à distance... il n'y a que dans les ghettos à touristes européens que l'on pratique les massages Thaï en plein air !) autant toutes les dames veulent prendre dans les bras Fantine. Les premiers jours, elle n'était pas d'accord, mais maintenant, elle fait la star et pose tranquillement à chaque fois qu'elle est sollicitée pour une photo !

Autre avantage de la période, pour les Thaïlandais, il fait froid, les plages sont désertées. Retour aux vélos, il est 16h30, plus qu'une heure de soleil où nous devons trouver un logement pour la nuit. En direction de la sortie sud du Parc, un panneau indique un hôtel au milieu d'une ferme d'élevage de crevettes et gambas. C'est un ensemble d'une douzaine de bungalows, neufs et luxueux (clim, douche chaude, écran plat, piscine) au milieu d'un jardin soigné, nous en louons un pour 1000 baths petit déjeuner compris... et vite, avec Titouane et Céline nous plongeons dans la piscine tandis qu'Amielle et Fantine finissent leur sieste dans la carriole.

Dîner de crevettes, poisson, poulet, riz frit et légumes sautés pour clore notre plus belle journée !



 


2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Pouvez-vous me dire quel est le nom de l'hôtel dans lequel vous avez logé dans le parc?
    Vous remerciant par avance,

    Cordialement,
    Laety

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, il s'agit de l'Ampai Farm Resort. Bon voyage!

      Supprimer