mardi 29 juillet 2014

Difficile étape de montagne!

Dunoon - Tighnabruaich
36 km

Au bout de quelques km de route, Titouane demande pourquoi nous n'avons pas fait l'itinéraire en sens inverse pour n'avoir que des descentes... Sous un crachin continu, nous mettons une première fois pied à terre quand un panneau annonce une côte à 12%! Beaucoup de grimpettes, pas de villages pour faire de pause A plusieurs reprises, nous sommes contraints de pousser nos vélos. Cela n'empêche pas Amielle et Fantine de faire la sieste dans la carriole. Titouane m'aide à pousser mon vélo, nous sommes trempés. J'admire son courage et sa ténacité. Pour faire « diversion », nous discutons de l'école, de son anniversaire et de ses copines. Nous arrivons en milieu d'après-midi à Tighnabruaich, bien fatigués et décidons d'y passer la nuit. Nous plantons la tente sur une aire de jeux, avec une magnifique vue sur le fjord, à côté d'un terrain de Shinty, une sorte de hockey sur gazon. En fin d'après-midi, deux équipes viennent jouer sur le terrain qui penche vers la mer. C'est spectaculaire et certains joueurs (les défenseurs) portent des casques.
L'endroit est magnifique mais nous découvrons nos premiers megees, les redoutables insectes volant minuscules qui se mettent dans le coin des yeux, les narines et les oreilles, et qui piquent...L'occasion rêvée pour inaugurer nos moustiquaires faciales. Très efficaces, et très « fashion » !

Auparavant, nous avons traversé le charmant village au nom imprononçable de Tighnabruaich, où des personnages, fabriqués comme des épouvantails, décorent les ruelles. Notre préféré est un facteur à grosse barbe caché derrière une boîte aux lettres rouge.

Nous dînons dans un pub, aux murs tapissés de photos de l'équipe locale de Shinty. La patronne, anglaise, nous explique que c'était son rêve d'ouvrir un hôtel restaurant en Écosse. Les chambres doivent avoir une très jolie vue sur le fjord. Le serveur est Tchèque, très content quand nous lui disons bonjour et merci en tchèque. Nous discutons également avec une famille anglaise qui a loué un bateau pour naviguer sur les fjords. Contre le mal de mer ? Ils prennent tous les jours des tablettes !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire