samedi 26 juillet 2014

Nuit et Journée TrainS !

Hier soir vers 20h, un texto de la SNCF, notre train de nuit, qui part 2 heures plus tard, est supprimé. Un car de remplacement est mis en place, avec nos trois vélos et notre carriole nous appréhendons la disponibilité dans la soute à bagages. Mais arrivés à la gare de Pau, notre train circule, c'était une erreur ; il y avait bien eu un accident d'un TGV, vers Bordeaux, perturbant le trafic dans le sud ouest... Toutefois, notre train arriva avec 50 mn de retard, chargement des vélos, nos couchettes à proximité, dans notre compartiment, un jeune homme qui venait de faire Rouen – Hendaye par la vélodyssée (Eurovéloroute n°1) qui longe la côte atlantique.




Ce matin nous nous réveillons quasiment en gare d'Austerlitz. C'est agréable de pédaler dans Paris à 8h du matin, c'est calme, il fait doux. Aussi, nous petit déjeunons à proximité du canal Saint-Martin, dans une aire de jeux pour enfants.

Quelques coups de pédales et nous arrivons à la gare du Nord. Enregistrement de nos vélos et de la carriole, le transport du vélo de Titouane ne nous est pas facturé. Quelques courses, puis passage des douanes, et nous voilà dans l'Eurostar qui traverse la Manche en une vingtaine de minutes. Titouane demande si nous allons voir des poissons par la fenêtre du train.
Pas le temps de flâner dans Londres, nous arrivons gare Saint Pancras, récupérons nos vélos et pédalons 5 mn jusqu'à la gare d'Euston. Nous embarquons nos vélos et nous voilà partis dans un train « Virgin » (les lignes ferroviaires sont privatisées et plusieurs compagnies se les partagent).

Glasgow à 21h (heure locale = moins une heure qu'en France) est en effervescence : ce sont les jeux du Commonwealth, 4000 athlètes sur les stades et des milliers de (télé)spectateurs dans les pubs, le soir venu. Une petite grimpette jusqu'au canal, très jolie promenade au soleil couchant, nous tâtonnons un peu pour trouver notre hôte, Myriam, espagnole travaillant dans la recherche contre le cancer à Glasgow. Nous arrivons vers 22h30 chez elle.

Son accueil est très souriant. Elle nous présente son chat Bambou. Nous installons les tapis de sol pour les filles dans la chambre de Myriam. Myriam dormira dans son canapé, et nous laissera son lit !
Elle nous apprend qu'avec son compagnon, Will (qui n'est pas présent ce soir), elle partira en vacance dans les Alpes Maritimes en septembre, avec leur VTT. Ils sont sportifs et pratiquent tous les deux le triathlon. Une excellente bière dans l'estomac et nous dormons rapidement.

1 commentaire:

  1. Bonjour à vous 5, bravo Titouane cette année tu pédales toute seule mais fais attention en Ecosse au monstre du Loch Ness mais pour ça il y aura toujours papa !
    Bon été en UK
    Alain (qui vous avez prêter le livre sur la forêt)

    RépondreSupprimer