dimanche 21 décembre 2014

A la montagne!

Ban San Ru – Dan Sai : 25 km (et une quarantaine en 4x4)

Ce matin, nos hôtes ont préparé un petit déjeuner spécialement pour nous dans leur cuisine. Ils nous proposent du riz avec des boulettes de porc, ainsi que quelques « crackers », du café et du thé. Les filles jouent dans le jardin, Fantine fait la grasse mat. Nous tentons de discuter avec eux, aidé par notre petit guide de conversation thaï, bien utile. La dame dit que je suis très costaud (Céline) ! Nous arrivons à leur dire que leur maison est belle et qu'ils sont très gentils. Le dîner et le petit déjeuner nous ont été offerts, la natte et la couette des filles également. Le monsieur a préparé son appareil photo pour notre départ.

Comme souvent, nous mettons assez longtemps à décoller, les filles jouent, Fantine dort, et nous nous affairons à ranger nos sacoches.

Une fois prêts, nous enfourchons nos bicyclette et faisons tinter nos sonnettes en guise d’au revoir. Ils nous saluent jusqu'à la route. Ce fut une très belle rencontre.

Nous suivons la route en direction de Dan Sai, La route est légèrement vallonée et bordée de petits villages aux jolies maisons de bois sur pilotis, et aux jardins très soignés. Dans ces jardins, de grandes jarres pour récupérer l'eau de pluie. Nous sommes dans une région ou l'amplitude thermique est la plus importante en Thaïlande. La nuit, en cette période, il fait autour de 15 degré tandis que le jour il peut faire plus de 30. La saison des pluies est plus importante qu'ailleurs.

Pause déjeuner dans une de ces petits restos de plein air du bord de route à Nakhon Thaï, un peu à l'écart de la route principale.Un plat de vermicelles de riz chacun, à 50 centimes l'unité...Nous buvons beaucoup de sprite et de fanta, voir de coca, au plus grand plaisir des filles ! La cuisinière nous propose de rester dormir chez elle ce soir, mais notre objectif est d'atteindre Dan Saï.
Nous devons maintenant faire un choix : continuer en vélo jusqu'à Dan Sai, mais on nous a dit que la route devient très montagneuse, ou bien tenter de prendre un taxi avec nos vélos ou encore faire du stop au bord de la route. A la sortie de la ville, nous nous arrêtons pour demander conseil à un groupe de femmes. L'une d'entre elles à un pick-up double cabine, elle veut bien nous accompagner. Je lui demande combien on lui doit afin d'effectuer ces 40 kms, sachant qu'elle devra faire l'aller retour pour rentrer chez elle. Elle m'annonce 800 baths (20 euros) . Ici nous ne négocions quasiment jamais les prix, mais sur ce coup là cela me semble excessif. Je (Céline) lui propose 400 bath (10 euros), et elle accepte de suite. La négociation est bien plus courte qu'en Afrique !!
Son ami nous aide à mettre les vélos à l'arrière, et nous conduit jusqu'à Dan Sai. Elle monte à l'arrière avec les filles et moi, on est un peu serrés, mais y 'a la clim ! Amielle et Fantine font une petite sieste, allongée l'une sur l'autre.En effet, nous prenons de l'altitude et il y a de sévères côtes que nous aurions du faire en marchant.

A Dan Saï, on nous dépose à une station service à l'entrée de la ville, et le hasard fait qu'il y a un petit hôtel en contrebas. Nous nous installons et allons manger en ville à pied, dans un petit resto sympathique, ou un groupe de Thaï fêtent un anniversaire arrosé, et musique à fond.
Ils nous proposent une part de leur gâteau. En fait il s'agit d'une pizza au ketchup, ornée de quelques bougies. Mieux que le saladier de riz de Fantine !!

Il fait si froid ici que les thaïs portent des bonnets de laine, très tendance !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire