vendredi 26 décembre 2014

Homestay


Pak Chom - Ban Phu Kan Thong 41 km

Pas de brume matinale sur le Mékong, la lumière est très belle et nous prenons de nombreuses photos depuis notre terrasse en bois, au cours du petit déj'. Nous allons faire un tour à une aire de jeux pour enfants, elles étaient rares dans les villages traversées alors nous laissons les filles en profiter cependant que Céline part à la recherche de crème solaire.

En chemin, nous faisons quelques pauses pour ramasser quelques fleurs de coton, puis nous stoppons à un « café-cake-pizza ». Il n'y a pas de pizza (même s'il y a bien un four à pizza dans l'arrière boutique), mais le jeune homme qui tient ce commerce fait des milk-shakes, des café et thé glacés et il y a aussi du gâteau. Avec nos bananes et mandarines, cela constitue notre déjeuner.

Il nous prend en photo et nous « publie » immédiatement sur sa page facebook. Normalement, l'étape doit être très longue (environ 60 km), mais il fait très chaud, nous n'avons fait « que » 30 km et nous nous disons qu'à la 1ère opportunité, nous nous arrêterons. Justement, une dizaine de km plus lois, un panneau indique « homestay », c'est à dire chambre d'hôte. Grâce à mon guide de Thaïlandais j'arrive à dire que nous souhaitons une chambre, la jeune femme présente appelle sa mère qui nous dit de la suivre jusqu'à une baan (maison). Sur le chemin elle semble prévenir tout le village qu'elle a des clients étrangers, ça a l'air d'être un événement.

La maison a beaucoup de charme, tout en bois, sur pilotis avec une grande terrasse que les filles adoptent immédiatement pour jouer en courant dans tous les sens. Salon, cuisine, deux chambres et deux salles de bain, toute la maison pour nous pour 240 baths (6 euros) ! En soirée, le resto du village nous attend, avec terrasse sur le fleuve, c'est très bon.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire