samedi 27 décembre 2014

Le Mékong devient navigable

Ban Phu Kan Thong - Songhom 28 km

Après une bonne nuit de sommeil dans notre homesseutay ; une parenthèse, en anglais les Thaïlandais ont un accent original, ils accentuent certaines lettres en ajoutant un « E » comme un provençal. Homestay devient homeusseutay, Sprite = Seuprite, Twenty = Tevennety...

Pas grand chose à l'épicerie du village, et nous n'avons toujours pas envie de riz ou d’œufs durs pour le petit déj'. Ce sera ovaltine bananes mandarines et biscuits. Et c'est reparti pour une courte étape avec un premier arrêt à la cascade de Tan Thip où Amielle et Titouane se baignent dans une eau très fraîche. Cela fait du bien car depuis hier il fait très chaud, la douceur du climat « de montagne » est oubliée.

A l'entrée de Songhom, un sympathique resto surplombant le fleuve nous permet de nous restaurer puis nous partons à la recherche d'un hébergement, la « Bouy Guesthouse » fait notre affaire : 2 chambres très rustiques mais donnant sur une petite île du fleuve pour 400 baths, c'est parfait. Il y a peu d'hébergement à Songhom et comme nous sommes samedi soir et en plus c'est une semaine de fête avec le jour de l'an, tout sera vite complet dans la petite ville.

Nous croisons nos premiers cyclotouristes : un couple d'américains et un de hollandais que Céline oriente vers notre guesthouse. Le soir, nous allons manger en ville à côté du marché, au bord du Mékong dans un petit resto sympa.















3 commentaires:

  1. Nous découvrons votre blog, grâce à un article qui vient de paraître sur "La République" parlant de votre voyage en Écosse. Vous voici repartis, c'est super. Nous allons vous suivre. Profitez du beau temps, il fait -3° à Pau ce matin. Bonne continuation à tous les cinq et peut être à bientôt pour parler voyage !
    Monique, Alain2pau

    RépondreSupprimer
  2. IsabellePierreFrançoise2paris vous souhaitent une très bonne fin d'année. Nous avons regardé vos photos avec un très grand plaisir. Les filles sont superbes et les parents aussi! De très grosses bises à vous et bonne continuation.

    RépondreSupprimer