lundi 22 décembre 2014

Les masques de Dan Sai









Dan Sai – Tha Li (proche de) 64 km

A Dan Sai, chaque année se tient une fête avec l'apparition de gens masqués et déguisés, qui honorent la mémoire d'esprits habitant éternellement la rivière Nam (…) Dans les prochains articles nous appellerons cette rivière qui prend sa source au-dessus de Dan Sai et que nous longerons quelques jours jusqu'à ce qu'elle se déverse dans le Mékong, Nam, mais c'est un raccourci, Nam veut dire eau en Thaïlandais et ce n'est pas son nom complet. La fête de Dan Sai est très connue dans tout le pays et dure 3 jours. Un musée est dédié à cette fête et nous le visitons ce matin. Nous y apprenons le sens des cérémonies, les techniques de fabrication des masques avec de longs nez et achetons un petit souvenir.

Puis nous prenons la route le long de la rivière Nam, la vallée est cultivée et nous traversons de petits villages. Déjeuner classique de vermicelles de riz, quelques beignets de bananes et nous continuons notre route quand nous nous apercevons que nous avons été trop loin. Cela fait 10 km que nous avons passé notre village qui devait être notre étape et nous sommes en pleine campagne, il n'y a plus que quelques fermes de temps en temps et très peu de voitures. Il est bientôt 16h, il nous faut choisir entre revenir sur nos pas de 10 km ou bien faire 25 km en avant.

Nous optons pour la 2ème solution, mais la route devient mauvaise et les petites côtes qui s'enchaînent nous coupent les jambes. Céline dit qu'elle prendrait bien un pick-up pour terminer le parcours, mais les rares qui passent sont déjà complets. Arrivant en sens inverse, des touristes en 4x4 nous offrent des coca, ils sont bienvenus, un peu de sucre nous ragaillardit. A la tombée de la nuit, nous arrivons enfin dans un gros village, à proximité de la ville de Tha Li, et peu avant le pont de l'amitié qui relie la Thaïlande au Laos en direction de Luang Prabang.

Des villageois nous confirme l'existence d'un hôtel à 2 km, 2 scooters nous y escortent. Ouf, il fait nuit, un bungalow à 500 baths tout neuf nous attend. Les propriétaires de cette demi-douzaine de bungalows sont adorables, la dame nous cuisine un riz omelette tandis que monsieur va nous chercher des bières au village ! Une grosse étape qui va nous rester dans les mollets quelques jours !

3 commentaires:

  1. Un petit coucou de la part d Hayden et sa maman... pas de meilleur apprentissage que l école de la vie. Je vous félicite et vous souhaite que vos aventures continuent....

    RépondreSupprimer
  2. Muchos saludos besos desde France!!!Belén

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour "Georges" !
    Je viens de découvrir que tu étais à l'autre bout du monde entrain de parcourir la Thaïlande...
    C'est avec beaucoup de plaisir que je navigue sur votre blog depuis quelques heures, que de belles aventures !
    Vivement que tu viennes t'entraîner au badminton pour nous faire partager ce périple...
    Bon voyage à toute la famille !
    Une badiste et qui sait, peut-être une future cyclotouriste.....

    RépondreSupprimer