mercredi 12 août 2015

Au revoir Estonie, bonjour Lettonie

Treimani – Staicele
42km

Après avoir fait grillé nos tartines au feu de bois, nous profitons de ce site de camping sauvage exceptionnel : baignade et jeux dans le sable sur cette superbe plage sauvage. C'est notre dernier jour de plage. Les prochaines étapes se feront à l'intérieur du pays.
Le temps passe vite. Et le rangement des affaires est toujours un peu long, nous laissons les filles jouer sur la plage afin de plier la tente et ranger les sacoches.

Nous pédalons moins de 10 kms pour arriver à la frontière Estonie / Lettonie. Quelques photos devant les drapeaux et l'ancien mirador. Seule une webcam doit servir actuellement à la surveillance.

Arrivée à notre premier village letton pour un pique nique face à l'aire de jeux. Nous trouvons une dame qui vend quelques bons fruits sur le parking, ce qui est très rare. Nous achetons des prunes et des pommes. Depuis le début du voyage, les fruits et légumes nous manquent. Les gens doivent se servir dans leur propre jardin, ce qui expliquerait l'absence de marchés, et de stands de fruits et légumes dans les épiceries.

L'intérieur est encore plus désert que la côte sauvage, et il n'y a pas vraiment d'endroit pour faire du camping sauvage. Nous traversons de grandes forêts et quelques fermes. L'étape est longue. Nous arrivons assez tard à un gros village : Staicele, où nous avions repéré un camping. En fait il s'agit d'un centre d'entraînement de foot, qui accueille actuellement une équipe d'enfants de Saint-Pétersbourg. 1 enfant parle bien français, d'autres parfaitement l'anglais.

Une dame nous accueille en soupirant. Elle ne parle pas un mot d'anglais. Heureusement, les enfants nous aident à nous faire comprendre. Le site n'est pas très beau, et l'accueil froid mais nous sommes fatigués, et il est tard. C'est la première fois que nous sommes déçus, donc ce n'est pas trop grave !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire