jeudi 20 août 2015

Capitale: Riga!

17 km... à pied !

Copieux petit déj' chez nos hôtes et leurs formidables confitures de cerises et de cassis puis nous partons à la découverte de la capitale de la Lettonie. Le centre historique fait moins « ville-musée » que celui de Tallinn, il a été plus endommagé par la 2nde guerre mondiale. Il recèle toutefois de nombreux bâtiments, souvent en briques rouges, très intéressants. L'histoire mouvementée du pays et les nombreuses occupations qu'il a connues, est racontée par ses bâtiments.

Nous traversons le fleuve Daugava, et comme il n'y a aucun nuage dans le ciel, nous montons (par l'ascenseur) au sommet de la basilique Saint-Pierre de Riga. 71 mètres plus haut, le panorama est magnifique, nous distingons les différents quartiers de la ville, qui est de taille modeste, le port et à proximité, les grandes forêts, au loin, nous percevons la mer.

Nous faisons notre pause pique-nique le long du canal. Fabrice et Titouane partent à la recherche d'une épicerie pour acheter de quoi manger. Ils reviennent avec des quiches aux épinard, des pains au chocolat et amende, ainsi qu'un gateau au cassis, le tout acheté dans une boulangerie française. Un sandwich avec une baguette bien croustillante plutôt que le pain de mie letton, quel luxe !

Nous découvrons ensuite le marché central pour acheter de menus souvenirs, des sacs pour emballer notre cargaison dans l'avion et des framboises. Coincé entre le fleuve et le marché central, un petit quartier d'anciens docks devient petit à petit un quartier d'artistes. Une expo à l'extérieur retrace l'histoire des juifs de Riga durant la guerre. Nous buvons un verre dans un café, galerie, salle d'expo, les filles écrivent leurs dernières cartes postales.

Mais nous n'avons pas encore visité la ville nouvelle, nous décidons d'aller y dîner. En recherchant une adresse du Lonely Planet, nous passons devant un resto qui nous retient. Nourriture excellente, ce sont 3 lettonnes (dont 2 sœurs jumelles) et blondes bien sûr, qui ont décoré leur resto de carreaux et couleurs douces.

Retour chez nos hôtes en tram, le compteur de Titouane (qui compte les km à vélo mais aussi à pied) annonce 17km parcourus à pied aujourd'hui, ce fut une longue et belle journée !



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire