vendredi 7 août 2015

Sur l'île de Kihnu

Matsi – Kihnu (île de)
43km

Nous profitons toute la matinée de la plage, la mer est très calme, transparente et pas trop froide. Les filles jouent au saut en longueur sur le sable. Après ce bon temps, nous pédalons une quinzaine de km pour atteindre Tostamaa. Traditionnel pique-nique dans l'aire de jeux du village, la bibliothèque-office du tourisme est ouverte à proximité, nous y prenons les horaires de bateau pour la petite île de Kihnu. Coup de chance, les horaires nous conviennent, le prochain bateau est à 17h45 et il est 16h, le port est à 15 km, il ne faut pas s'attarder. Tant pis pour la glace au dessert, nous la prendrons sur le bateau.

Amielle pédale fort pour que nous arrivions à l'heure. Le bateau est tout petit, il ne peut embarquer qu'une dizaine de voitures. Un grand groupe de voyageurs va sur l'île, pour une fête donnée le lendemain à laquelle nous essaierons d'assister. En débarquant, nous nous apercevons que nous avons oublié un topo-guide sur le bateau, Céline retourne le récupérer. Quelques minutes plus tard c'est le casque des filles que nous ne trouvons plus. Céline retourne sur le bateau de nouveau, mais nous ne retrouverons plus le casque, nous en rachèterons un à Parnu.

Pour l'instant, nous rejoignons un camping en bord de mer. Titouane dit « c'est moins bien que le camping sauvage et il faut payer en plus ! ». C'est vrai que le site est moins exceptionnel que nos précédentes nuitées sur la plage, mais nous bénéficions de la douche et d'une salle à manger avec cuisine, alors que les moustiques attaquent et la nuit tombe.

Nous avons planté la tente à plus de 200 m d'une grange aménagée où se tient une fête avec musique traditionnelle à l'accordéon. Dans le silence de la nuit estonienne, le bruit porte loin et tout le monde dort sauf Céline jusqu'à la fin de la fête vers 2h du matin.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire