lundi 28 septembre 2015

Petit retour technique sur le tandem bike friday

Allez, les vacances sont finies, le rush de la rentrée est terminé, on refait surface petit à petit. C'est donc (enfin!) le moment de faire un petit retour technique sur notre tandem bike friday...

A l'occasion de mes 40 ans (Céline), nos amis et familles se sont cotisés pour nous offrir un tandem mixte, c'est à dire adulte / enfant (MERCI!!!).
Après avoir fait de longues recherches sur les différents modèles (assez rares!), nous avions au départ hésité entre un pino hase et un salamandre, puis entre un pino hase et un bike friday, puis entre un bike friday et un circe helios.
Nous avons échangé avec deux utilisateurs de tandems bike friday en France : Simon et Monsieur Ringuet. Ces deux personnes nous ont longuement conseillés (Un grand merci à toutes deux!!). Nous avons même essayé le tandem de Monsieur Ringuet à Albi, ce qui nous a convaincu.

En recherchant sur internet, nous sommes tombés sur une occasion d'un tandem bike friday.
Ce tandem, neuf, nous aurait coûté 4500 euros. Le modèle que nous avons acheté d'occasion nous a coûté 10 fois moins cher (450 euros). Malgré son âge avancé (20 ans), nous l'avons équipé avec des supers accessoires, pour l'adapter à la randonnée et le rendre parfaitement confortable.
Pour l'achat des accessoires, nos deux experts techniques nous ont aussi bien aidés. Car si nous savons pédaler, nous sommes nuls en mécanique. Cela a été un peu compliqué, car les accessoires spécifiques à ce tandem sont fabriqués aux Etats Unis, dans l'Oregon. Les frais de port sont très élevés ! Nous avons donc essayé de trouver du « local » qui puisse s'adapter sur le bike friday.

Après 1000 kms parcourus, on est super contents de notre nouvel engin ! Il est super léger (aussi léger qu'un vélo normal, et donc beaucoup plus léger que mon vélo équipé du follow me et du vélo de Titouane). Du coup je vais plus vite que Fabrice, et avec le compteur, les filles sont hyper motivées !! Fantine peut même pédaler aussi, mais dans cette configuration, Fabrice doit porter Titouane et Amielle dans la cariole, ça fait un peu lourd pour lui .
Les roues 20 pouces : on ne s'en rend plus compte, on a l'impression de rouler comme sur un vélo ordinaire.
Il est beaucoup plus facilement maniable que mon ancien vélo équipé du follow me.
Titouane appréhendait un peu : le fait de ne plus pouvoir changer les vitesses et diriger son vélo, mais finalement, elle est très contente avec tous les équipements qu'on lui a installés sur son guidon.
Le pliage / démontage est relativement simple, et une fois démonté (en 2 morceaux), il rentre facilement dans un carton vélo pour l'avion. Le nouveau modèle se plie en 3 morceaux et rentre dans deux valises. Notre vieux modèle se plie uniquement en deux, donc on le fait passer comme un bagage vélo.

Petit retour sur les équipements achetés :

1 garde boue décathlon (20 euros) : convient parfaitement au bike friday, et beaucoup moins cher que le modèle « bike fraiday » .

1 frein avant à tirage lateral (et donc une nouvelle roue). C'est le seul équipement que nous avons fait monter par un vélociste (90 euros le tout). Le frein tambour original faisait un drôle de bruit. Malgré son efficacité, nous n'avons pas voulu prendre de risque. Nous avons donc opté pour un frein à patins (pièces détachées que l'on trouve plus facilement dans n'importe quel pays, alors que le frein tambour est beaucoup plus rare). Ce frein est à tirage lateral car le cadre n'est pas équipé de pâtes de fixation pour les patins. Il freine toutefois moins bien que le frein tambour. Mais les pays baltes sont plats, donc pour l'instant pas besoin de plus. Nous rajouterons peut être un frein à disque plus tard.

Deux bidons (10 euros l'un) de la marque Camelbak Podium. Ces bidons sont super : aucune fuite !

Deux paires de pédales amovibles MKB (45 euros la paire): c'est super pratique à démonter et remonter, notamment pour le transport en avion.

Côté capitaine :

1 selle italia lady gel flow (60 euros) : En cuir, elle me semble un peu dur pour l'instant, mais elle devrait se ramolir (enfin j'espère) bientôt.

Des poignées ERGON GP1 (20 euros) : Poignées ergonomiques super confortables pour éviter les fourmillement. Par contre, je regrette de ne pas avoir pris le modèle avec des cornes, car mes cornes ne se fixent pas dessus.

Une saccoche guidon ORTLIEB (Ultimate plus) : Super grande, étanche, le luxe !

Côté Stocker (Titouane ou Amielle se relaie à cette place) :

Des manivelles SINZ de 145 mm (40 euros), pour remplacer celles de 170 mm. Adaptée à la taille des filles. Il a fallu mettre des rondelles entre les deux dents car l'épaisseur des branches des étoiles était inférieure à celles des manivelles d'origine, donc les deux chaînes frottaient.

Un compteur (15 euros) sans fil, que j'ai installé pour que les filles puissent suivre la vitesse et l'avancée du parcours. Et ça c'est vraiment top ! Ça les motive à fond. Le matin, on leur donne le kilométrage prévu, et elles savent qu'à la moitié elles doivent changer. De plus, ce compteur calcule également le nombre de calories dépensées. Et du coup, de temps en temps, on se donne des objectifs à atteindre avant de pouvoir pique niquer et consommer de nouvelles calories !!

Un klaxon ramené de Thaïlande.

Un petit retroviseur pour voir si papa suit.
.
Des cornes sur le guidon des filles : Cela leur permet de changer de position, elles en sont ravies

Un porte carte pour suivre l'itinéraire.

Un porte bagage arrière racktime fold it 20 pouces (25 euros). Impossible de trouver un porte bagage avant qui s'adapte, à part le modèle produit par bike friday, et trop cher. Nous avons réduit nos bagages et supprimé donc mes deux sacoches avant.

Un boudin (sac étanche ortlieb) pour y mettre le tipi à l'arrière du tandem

En conclusion :

Les + :
Très compact : très facile de le mettre dans le train sans le plier, et de le porter chez nous au second étage. Du coup on l'utilise aussi pour nos déplacements en ville.
Beaucoup plus léger que mon vélo et le follow me, ou qu'un pino hase. Et ça c'est super important, surtout quand on a pleins de bagages. Les montées sont nettement plus faciles.
Mécanique relativement simple, telle que sur un vélo classique. En cas de panne à l'autre bout du monde, on se sent plus rassurés que sur un vélo « high tech » avec des pièces introuvables.
Attire la curiosité des gens.


Les - :
Notre modèle se plie uniquement en deux morceaux, donc obligé de le passer en bagage vélo, mais rentre facilement dans un carton standard de vélo pour l'avion.
Frein avant tambour, pas très costaud si on rajoute une cariole à l'arrière.
Cadre avant un peu petit, je me sens un peu trop droite sur le vélo.
On n'a pas réussi à trouver des câbles de frein avec les embouts qui rentrent dans les spérateurs de cables que Simon nous a vendu, du coup, quand on le démonte, on est obligé d'enlever le cable de frein arrière.
Quand on démonte le vélo et la roue avant il faut refaire tous les réglages, ça prend un peu de temps.
Les 3 vitesses se changent avec un système dans le moyeu arrière, qui doit être un peu fatigué. Du coup ça passe du 1 au 3 directement, sans passer par le 2. Le système serait peut être à changer.
On n'a pas de porte bagage avant car à priori le seul compatible est le modèle produit par Bike friday, et il est très cher. A voir si on trouve un autre modèle par la suite.

DONC ...On est ravis, et si on trouve une autre occasion, on est prêts à en acheter un second pour Fabrice, à bon entendeur salut...

Quelques photos des détails...
Le retro du stocker


Le Bidon anti fuite et les manivelles SINZ du stocker

Le klaxon thaï du stocker

Ceintre plat et sacoche ortlieb ultimate, garde boue decat

Poignée ERGON

Selle italia lady gel flow

frein avant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire