jeudi 11 février 2016

De multiples surprises...


 
Manille – Mamburao
40km


 

La nuit fut courte, et agitée par l'excitation du départ. Nos vélos sont prêts, nous avons récupéré du décalage horaire et sommes aclimatés !
Réveil 5h30. Nous accrochons nos 7 sacoches à nos tandems, et sommes « escortés » pour aller à la gare routière par un voisin de Dale, en mobylette. Malgré l'heure matinal, le trafic est assez dense, mais les gens roulent doucement et sont tous très surpris de notre équipement.
Fantine est ravie, elle a enfin toute la place dans la carriole.
Précédemment, elle la partageait avec Amielle, et l'espace était assez limité.
Avec notre nouveau tandem, Amielle et Titouane sont les « stockers » (passagers arrières), et Fantine « trône » telle une princesse dans son carosse.
Le voisin de Dale est très attentionné, il demande les infos pour nous et nous trouvons un bus qui accepte nos tandems et la cariole.
Les tandems sont casés au fond du bus, sur la dernière rangée de siège.
Le bus n'est plus tout jeune, et ça secoue sérieusement. Toutefois, la clim fonctionne à bloc. Nous nous couvrons avec nos paréos.
Les filles terminent leur nuit tandis que nous quittons la métropole, et commençons à voir les premiers palmiers.
 
Après 2h30 de bus, nous voici à Batangas Pier, le port depuis lequel nous allons prendre le bâteau pour l'île de Mindoro.
Nos amis cyclistes sont là bien en avance, et començaient à s'inquiéter de ne pas nous voir arriver...
Ramon est un des philippins qui nous a accueilli à l'aérport. Pour la petite histoire, c'est l'ex beau frère d'une amie philipine des parents de Céline.
Nous ne le connaissions pas mais nous l'avions contacté par mail quelques semaines avant notre départ afin d'avoir quelques infos concernant notre choix d'itinéraire.
Et, complètement par hasard, il nous avait annoncé qu'il faisait aussi du vélo.
En parrallèle à nos échanges, ce dernier a parlé de nous à son groupe d'amis cyclistes, et ils ont décidé de se joindre à nous pour les premiers jours de notre circuit.
Ainsi, Ramon et 4 amis cyclistes nous attendent au port. Ce sont des « pros » (Ramon est un triathlète, et ses amis ont l'habitude de faire des étapes de 150 kms par jour en moyenne, tandis que nous atteignons péniblement les 50 kms).
 
Toutefois, ils sont super contents de se joindre à nous, et très curieux de voir notre équipement. Il y a une bonne ambiance ! Nous aussi, nous sommes ravis de pouvoir pédaler ces preiers jours en compagnie de ce groupe de philippins bien sympathique.
Une jolie petite île vue du bâteau
 
Nous embarquons dans un bâteau et parkons nos vélos à côté de quelques vieux camions.
Nous naviguons 2h30, à travers de belles îles. Nous apercevons des dauphins!
 
Ramon nous annonce nous avoir réservé quelques bonnes suprises...
Fabrice en tête du peloton
Arrivés à Batangas, nous déjeunons rapidement dans un « boui boui » (un plat de riz nature, le reste étant peu engageant...). Avant de commencer le repas, nos amis font une prière collective assez surprenante.
Jusqu'à Mamburao, nous sommes escortés par une mobylette de vant nous et un véhicule de police derrière. Voici une première surprise. Nous mettons nos bagages à l'arrière du pick up de la police. Nous nous sentons très légers, mais surtout, on a l'impression d'être le Président de la République.Tout le monde nous prend en photo.
Ramon m'explique qu'il a prévenu le gouvernement local de notre voyage, et que ces derniers ont demandé à la Police de nous escorter. Cela nous surprend beaucoup, d'autant plus qu'il n'y a quasiment aucun trafic sur la route, donc aucun danger ! Mais c'est toutefois bien plus facile de rouler sans les bagages, et ça nous fait beaucoup rire. Ainsi, nous roulons avec nos 5 amis cyclistes, escortés par la Police, pendant 40 kms.
Il fait très très chaud. Nous traversons des rizières en terrasse.
Accueil incroyable au gouvernement local
 
 
Arrivés à Mamburao, notre ville étape, une seconde surprise nous attend. Nous nous rendons au Capitol, siège du gouvernement local, où nous sommes très chaleureusement accueillis par plusieurs personnes qui nous prennent en photos de nombreuses fois.
Puis, nous sommes invités dans le studio de la radio « Heart FM », pour un interview en direct de « la famille cyclotouriste ». Incroyable !! Nous nous retrouvons tous les 5, assis devant des micros, dans le studio, en face des animateurs...Titouane a peur du direct, nous aussi.
Mais on trouve ça génial !
Les animateurs ont préparé une émission spéciale pour nous. Ils nous posent plusieurs questions sur nos voyages à vélos, mais surtout on sent qu'ils sont très très heureux que nous ayions choisi leur pays pour ces vacances.
Dans le studio de la radio "Heart FM"
 
Après l'interview, nous nous demandons quelle autre surprise nous attend. Nous sommes épuisés par la journée de transport, les 40 bornes de vélo et le stress du direct (en anglais...)
Une des responsables du bureau local du tourisme a reservé pour nous des chambres dans un tout petit hôtel familial super sympa. Elle nous offre le repas, très copieux et très bon (notamment des steaks de thon grillés).
Ici, le tourisme n'est pas très développé. D'ailleurs, nous n'avons croisé aucun étranger depuis notre départ.
Les filles écrivent les premières pages de leurs cahiers de bord.
Cette première journée était très riche en émotions en compagnie de nos nouveaux amis philippins et de toutes ces personnes qui nous accueillent si gentiment.
Fantine a trouvé un copain philippin frisé, chose exceptionnelle là-bas!!

2 commentaires:

  1. Supeeeerrrr!!!! Bon, vous semblez à nouveau bien partis pour une belle aventure familiale à vélo!!!! je vais vous suivre, afin de découvrir les Philippines et aussi pour me donner des envies de voyage à vélo!!!! Je ne savais pas que vous aviez 2 tandems....c'est génial de pouvoir les "glisser" dans une valise!!! bon, après, c'est très Mécano...mais ça peut éviter quelques tracas aux aéroports!!! en tout cas, profitez pleinement de ces belles journées de pédalage!!!! Laetitia et Polo...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou la petite famille,
    Félicitation pour vos préparatifs tout en nous ayant réservé le meilleur accueil à votre domicile palois.
    Nous vous souhaitons un agréable voyage et merci de nous faire partager tous ces moments et surprises.
    Bon vent !!!
    Bises
    Seb & Coco

    RépondreSupprimer