lundi 22 février 2016

Notre Tourmalet de Tablas island

San Agustin – Odiongan
53km
Le petit hôtel où nous avons dormi est vraiment chouette. Il n'y a que 4 chambres et encore une fois nous sommes les seuls clients ! La famille tenant l'établissement est très accueillante et attachante. Une petite fille de 3 ans, sa maman institutrice, et ses grands parents habitent la maison du jardin. Ce matin, la maman est partie travailler, et les grands parents s'occupent de nous, on se sent comme dans une chambre d'hôte. Ils nous offrent un café et du pain sorti tout chaud de la boulangerie voisine dont ils sont également propriétaires.
Le jardin donne sur la plage, mais c'est marée basse. Dans le jardin, il y a plein d'activités à faire et plein de choses à découvrir. Nous nous amusons avec la petite fille de 3 ans : volley, et « le facteur n'est pas passé ». Pendant ce temps le papy, costaud et trappu, aux allures de maître de kung fu à la retraite, chante quelques chansons américaines sur son videoke, pour mettre l'ambiance !
Puis il demande au jardinier de grimper au cocotier. C'est très impressionnant. En quelques secondes, grâce à des petites entailles faites dans le tronc du cocotier, le jardinier est déjà en haut. Il fait tomber un lot de noix de coco. Nous buvons le lait, pour faire plaisir car nous n'aimons pas trop... Les filles essaient à leur tour de grimper aux cocotiers.
Ensuite la mamie nous montre un arbre sur lequel il y a des fruits en forme d'haricots marron, avec une coque rigide. Avec un grand bâton elle les fait tomber, ouvre la coque et nous les fait goûter. Amielle adore ! Nous passons un très bon moment avec notre famille d'accueil ! C'est l'heure du départ, et de la traditionnelle photo avec nos hôtes.
Nous avons été prévenu par notre ami le peace corp : dès le début il y a une énorme montée, la plus importante de notre parcours. 10 kms de montée très accidentée, avec certaines portions en gravier. C'est dur, mais les paysages sont magnifiques...et les encouragements des passants nous donnent du courage !
Nous arrivons au sommet sans mettre pied à terre. Nous avons une belle vue sur le plus haut sommet de l'île, recouvert d'un petit nuage. Nous sommes récompensés par la grande descente... Le petit vent fait sécher nos tee shirts mouilllés de transpiration. Arrivées en bas, nous nous arrêtons à Calatrava pour déjeuner. Cela prend beaucoup de temps au restaurant car il n'y a pas de gaz et le foyer était éteint. Il faut rallumer le feu sur la braise...
Le reste de l'étape est tout plat. Nous arrivons en fin d'après midi à Odiongan, et nous rendons directement à l'harbour hôtel château, au pied de la Poctoy beach, dans laquelle nous allons nous baigner ! Nos amis du département du tourisme sont venus à notre rencontre. Nous leur racontons nos aventures.
Dîner sur la terrasse de l'hôtel, surplombant la plage, il y a un concert de deux jeunes femmes reprenant des tubes des années 80.




Au sommet!













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire