vendredi 26 février 2016

Parade!

Buenavista – Poctoy beach
35 km
 
Petite précision par rapport à l'article d'hier. Sur les photos, vous avez sans doute constaté que nous étions équipés de gilets de sauvetage. En fait, lorsque nous sommes rentrés dans le bateau, tous les gens ont enfilé leurs gilets. Nous avons donc fait de même. C'était rassurant mais inquiétant à la fois...Nous étions toujours à quai, et au bout de 10 minutes, un « Garde-côtes » est passé pour vérifier que tout le monde avait un gilet, et tout le monde les a enlevés. Il s'agissait sans doute juste d'un exercice ou d'un moyen de vérifier qu'il y avait assez de gilets pour tout le monde.
Nous pensions les garder tout le long du trajet, mais finalement c'était mieux ainsi, car ça tient très chaud !!


Après une bonne nuit réparatrice de nos émotions de la veille en bateau, nous prenons notre petit déj dans une cabane en bambou perchée au dessus de la piscine. C'est la belle vie ! Encore une fois, nous sommes les seuls clients. Nous entendons au loin des percussions et de la musique. Il s'agit d'une parade nous dit le gérant de l'hôtel.



Vite, nous enfourchons nos vélos pour aller faire les curieux. La parade est terminée, mais un grand show a lieu sur le terrain de basket. Il s'agit d'une sorte de kermesse avec des danses costumées faites par les jeunes de la région. Les couleurs et les chorégraphies sont magnifiques. D'inspiration espagnole, chinoise, mais aussi américaine (hip hop), et traditionnelle philippine.

On se régale. Il y a beaucoup de monde, mais nous sommes très vite repérés ! La responsable du show nous invite à nous asseoir devant aux meilleures places. Les filles n'osent pas au début car elles pensent qu'elle nous invite à aller sur la scène ! Nous restons une bonne heure à regarder le spectacle.

Les filles ne veulent plus partir...Nous ne restons malheureusement pas jusqu'à la fin car une grosse étape de montagne nous attend ! Nous nous consolons avec de très bons pancakes vendus à la sortie du gymnase.


 
 
 
De retour à l'hôtel, difficile de renoncer à la piscine... Les filles en profite tandis que nous préparons les sacoches. Séance photo avant notre départ, avec un superbe drapeau philippin !

Il ne fait pas très beau mais tant mieux car nous devons grimper pendant 15 kms... La montée est longue mais régulière. Nous prenons notre rythme, les filles sont des petits moteurs. Les gens au bord de la route sont encore plus surpris de nous voir que d'habitude. Céline suit Fabrice, et c'est très drôle de voir la réaction des gens : ils aperçoivent d'abord son vélo, semblent un peu surpris, puis ils aperçoivent une petite tête blonde derrière qui pédale en danseuse : double surprise, après, ils voient Fantine dans la remorque : triple surprise. Puis ils voient Céline et Amielle : « Another one !! » s'écrient ils « Oh !Very good ! Take care ! ». Notre ami du département du tourisme nous avait dit : « Sur ce tronçon, vous n'arriverez pas à monter avec vos vélos si chargés ». Céline lui avait répondu : « nous essayerons, nous sommes très forts » ! Les gens nous encouragent. Nous croisons quelques tricycles et moto qui descendent au point mort, moteur éteint. Les Jeepneys (sorte de jeep / bus ) surchargés avec des gens sur le toit ont du mal à monter. Les paysages sont très jolis : jungle, petites huttes, cochons, poules et poussins, et belle vue sur la côte depuis le sommet.

Pour nous récompenser, nous nous offrons un soda au sommet. La vendeuse nous demande ce que nous venons faire ici, et si nous connaissons des gens ici. Nous lui expliquons que nous faisons du tourisme, et encore mieux, du « cyclotourisme ». Elle parle très bien anglais, mais elle a du mal à comprendre pourquoi nous nous fatiguons à voyager en vélo ici !

Fabrice nous fait remarquer que, comme il monte le visage crispé. sur son visage apparaissent des marques de bronzage au niveau des rides autour de la bouche !! Dans la descente, Céline est bien contente d'avoir un frein tambour à l'avant, remis à neuf par Bixente ! : )

Arrivée à Torrijos, nous traversons la ville sans nous arrêter pour nous rendre à Poctoy beach. La plage est jolie, avec en arrière plan le volcan. Malheureusement, nous ne voyons pas le sommet conique car il est caché par des nuages. Nous posons nos bagages au resort « rendez vous », en face la plage. Et allons nous baigner avant l'averse.

La plage est connue comme la plus belle de l'île de Marinduque. C'est la première fois que nous voyons un peu de monde sur une plage. Il s'agit uniquement de phillipins, sans doute de l'île ou de Manille. Nous prenons un tricycle pour nous rendre à Torrijos pour tenter de trouver un resto. Nous ne trouvons qu'un fast food pas terrible.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire