jeudi 18 février 2016

Taxi vélo de Roxas

Manaul – Roxas
25km

Matinée seuls autour de la piscine, nous mettons à jour le blog. Titouane apprend à Amielle à nager, elle lui fait faire des exercices, aller chercher une bouée au milieu de la piscine... Amielle a tendance à faire de la brasse coulée ! Nous ne sommes pas pressés de faire les 25km nous séparant de Roxas, ville qui ne semble pas très intéressante à visiter, mais port d'où nous prendrons le bateau pour l'île de Tablas, région de Romblon. Vers midi, après la traditionnelle séance photos avec nos hôtes, nous quittons le sympathique « R&C Resort and Farm », les 2 premiers kilomètres grimpent durs, nous étions prévenus mais nous ne mettons pas pied à terre, Amielle et Titouane sont de bons petits moteurs sur les tandems.

Taxi vélo de Roxas
Puis une dizaine de kilomètres vers la petite ville de Mansalay où nous déjeunons dans un resto « Princess Aylen » recommandé ce matin, par notre hôte suisse. A proximité, se tient un marché de bonne taille où Céline et les filles achètent quelques souvenirs, dont des porte-monnaie en tiges tressées. Rebelotte pour une traditionnelle séance photo avec la fameuse « princess aylen, propriétaire du petit resto ». Les philippins sont très accueillants et toujours très surpris de voir notre équipement. Ultra connectés à Face Book, nos photos circulent de ville en ville, d'île en île sur facebook. Lorsque nous arrivons dans un nouveau village, régulièrement, des gens nous disent nous avoir vus sur facebook ! Vers 15h30 nous pédalons tranquillement vers Roxas, arrêt à la pharmacie pour acheter de la crème solaire, à la banque pour retirer quelques pesos. Roxas est en effet, embouteillée, poussiéreuse et peu avenante, mais elle a une particularité, des centaines de taxi-vélos y circulent, ils ont la même forme que les taxi-tricycles, mais de courageux garçons pédalent sur ces engins souvent faits de bric et de broc.

Nous pédalons encore 2 ou 3 km pour quitter le centre ville et arriver au port, demain notre bateau devrait partir à 10h, mais nous devons acheter nos billets dès 8h pour être tranquilles. Nous prenons une chambre au Maur Hôtel, dont la propriétaire est particulièrement attentionnée. Voyant que nous avons du beurre d'arachides, elle nous offre des tranches de pain grillé, ce qui constitue notre dessert avec 1kg de mangues. Auparavant, nous avions dîner dans un fast-food spécialiste du poulet roti, ce n'était pas terrible. Autour du port, il y a surtout des bars bruyants à karaoke, appelé ici le « videoke ».




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire