mercredi 27 juillet 2016

A l'abordage!


Jurbakas – Viesvile
34 km

Nous n'avons pas encore quitté Jurbakas qu'un homme seul, se met au milieu de la piste cyclable traversant le parc où nous avons campé et crie en faisant de grands gestes ! Que lui arrive-t-il ? Mais c'est Gedas ! Notre hôte de Vilnius ! Avec des amis, il se balade en bateau et nous sommes très surpris de nous croiser ! Nous nous échangeons les informations sur nos programmes respectifs des prochains jours. Nous le reverrons sûrement dans la journée, passer en bateau.

Quelques kilomètres plus loin, sur le bord de la route, une jeune femme vend des légumes. Nous lui achetons de nombreuses tomates qui ont l'air excellentes et c'est reparti pour une traversée de forêt. Au village suivant, nous stoppons dans un parc au bord du fleuve, décoré de plusieurs sculptures en bois. Désormais, le fleuve fait la frontière avec l'enclave russe de Kaliningrad. Côté lituanien, des caméras surveillent toute la rive ; côté russe un grillage et des barbelés marquent la frontière.

La contrebande est un sport local notamment pour les cigarettes : 5€ en Lituanie, 1€ le paquet en Russie... Alors que nous terminons notre pique-nique, un petit bateau approche, c'est celui de Gedas et ses amis. Ils accostent et nous invitent sur le bateau, les filles enfilent leur maillot et s'amusent à sauter du pont. Ils nous expliquent qu'avec la frontière, ils n'ont pas le droit de s'approcher de la rive russe. Nous demandons si c'est vrai qu'ils craignent d'être envahis par les russes : « bien sûr ! »

Les quelques lituaniens assis sur un banc dans le parc étaient étonnés de notre moyen de locomotion, et ils semblent encore plus étonnés que nous connaissions le seul bateau qui navigue sur le fleuve, cependant, ils ne nous posent pas de question... la discrétion est un trait de caractère habituel.

Nous saluons nos amis et continuons quelques kilomètres pour atteindre la petite ville de Viesvilé où nous nous baignons de nouveau, dans un petit lac aménagé. Nous plantons la tente dans le parc municipal, au pied des jeux (poutres en bois et parcours avec des pneus). Les filles font des grands parcours sportifs, infatigables ! Un groupe de jeunes allemands discutent autour des jeux. Ils sont en séjour avec un groupe de lituaniens pour deux semaines. Sans doute dans le cadre d'un projet européen. Ils réparent la balançoire et nous discutons avec eux. Titouane nous dit qu'elle trouve ça chouette de partir en tant qu'ado en Lituanie avec un groupe et qu'elle aimerait bien en faire autant plus tard.
Pas de restaurant, donc nous mangeons notre rituel plat de pâtes !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire