jeudi 28 juillet 2016

Solides mollets pour longue étape

Viesvile – Pagegiai
46 km

Souvent dans les villages, il y a le wifi en libre accès à proximité de la bibliothèque ou de la mairie, dans un jardin. Fabrice profite que tout le monde dort encore sous la tente pour mettre à jour le blog, puis aller acheter de quoi manger au petit déjeuner. A côté de l'épicerie, un camion vend des poules vivantes, plusieurs femmes arrivent avec un grand sac et repartent avec 2 ou 3 poules pas très contentes de leur traitement !

Les filles mettent à jour leurs carnets de bord, elles y portent un soin particulier cette année. Titouane pense aussi régulièrement à son anniversaire de 10 ans, en septembre prochain, elle prépare déjà différentes animations et sa liste d'invité.e.s !

Nous voici de nouveau sur les routes lituaniennes, peu fréquentées, quelques touristes polonais, lettons et allemands, parfois un ou deux cyclotouristes sur cette partie qu'on nous a vantée comme très touristique. Nous faisons plus de 3 heures de vélo par jour depuis Vilnius, et nous sommes impressionnés par Titouane, Amielle et Fantine qui sont très contentes de pédaler tout en discutant, en faisant des jeux ou en révisant les tables de multiplication !

Journée tranquille mais pas de plage sur notre itinéraire ce qui nous déçoit un peu, nous devenons exigeants ! Pique-nique dans le parc du village au joli nom de Vilkyskaia, et arrivée en fin d'après-midi à Pagegiai, petite ville où, après 2 nuits de camping « sauvage », nous cherchons un hotel.

Coup de chance, il n'y a qu'un seul hôtel, ce qui facilite le choix, et il est très bien. Accueil très pro de la fille des propriétaires, avec ses parents ils partent souvent en vacances en Europe et en Asie, ils en reviennent avec une collection de chopes, tasses et mugs, et aussi avec les bonnes idées des hébergements. Le restaurant de l'hôtel est très bien aussi, nous prenons des aubergines panées, grillées comme fantaisie.











Solides mollets d'Amielle

Et solides mollets de Titouane!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire