vendredi 24 février 2017

Encore aux sources chaudes



Taitung – Jinlun

39 km



Réveil en pleine forme, comme c’est la grande ville, nous petit déjeunons dans une pâtisserie de luxe, mais les gâteaux avalés ne nous suffisent pas et pendant la promenade de retour chez nos hôtes, nous commandons au bord de la route, trois pancakes aux herbes et à l’omelette ! Après les adieux, nous allons visiter un temple bouddhiste érigé sur une petite colline, dans un parc qui domine la ville.



Sur les conseils de nos hôtes, nous prévoyons d’atteindre les sources d’eau chaude de Jinlun en milieu d’après-midi. Un ami a prévenu le principal d’un collège pour que nous puissions y camper. Après Taitung, les montagnes se rapprochent de la mer, puis tombent dans la mer. Il n’y a plus qu’une seule route et plus de possibilité de prendre des voies parallèles. Ça grimpe, il n’y a plus de bandes cyclables et malgré les panneaux « attention aux vélos » et la courtoisie des taiwanais au volant, ce n’est pas agréable de rouler à côté des cars et des camions.



La route prend de la hauteur, se rétrécit, sur notre gauche, des ouvriers construisent une double voies accrochée à la falaise, c’est vertigineux, le chantier est monumental ! Rien de tel qu’un bon riz sauté et des nouilles aux légumes pour se remettre de ce parcours. C’est chose faite avant de terminer l’étape vers 16 h. Beaucoup d’élèves de l’école semblent surpris par notre arrivée et encore plus lorsque le principal nous indique un endroit pour planter notre tente. Vite, nous installons notre campement et partons à moins de 2 km aux sources d’eau chaude. Deux grandes piscines d’eau à 41 et 43°C nous accueillent pour nous relaxer !



C’est parfait. A 18h, nous sommes ko, et déjà à table. Un jeune garçon nous traduit les plats du menu sur son smartphone : nous commandons un poisson grillé, une omelette à l’oignon, des sortes de frites de riz au goût de poisson, du tofu frit excellent, et encore d’autres légumes verts… un régal.



A noter aussi : les bubbles tea, du thé au lait et aux petites boules de tapioca, ils peuvent être déclinés à toute sorte de goût (passion, chocolat…), ça surprend mais c’est pas mal.



Retour à la tente, carnet de bord, blog et bonne nuit !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire