samedi 11 février 2017

Les voyages à vélo c'est le pied!

Pau – Paris en train
Enfin, le jour du départ est arrivé ! Une journée bien chargée nous attend avant de prendre le train de nuit pour Paris, première étape de notre long voyage. Nous arriverons à Paris Dimanche matin et comptons passer la journée à visiter. Nous dormirons à Paris et notre avion pour Taïpeï décolle lundi midi.
Au programme de la journée paloise, 5 rendez-vous chez le dentiste, un pour chacun d’entre nous, journée Kayak pour Titouane avec son club, anniversaire de Charlotte pour Fantine et bien sûr finalisation des bagages.
On est tous hyper heureux aujourd’hui, ça va être une super journée ! J’emmène (Céline) Titouane au Kayak vers 10h, en vélo. Titouane est très contente de retrouver ses copains kayakistes. Au programme : le matin, course d’orientation à Franqueville, puis l’après-midi au stade nautique avec des ateliers paddle, esquimautage, etc. Une journée bien sportive !
En rentrant, je vais au marché acheter du brebis pour offrir à nos nouveaux amis parisiens qui nous hébergeront la nuit de dimanche à lundi. Il s’agit d’une famille de cyclo voyageurs comme nous, qui a découvert notre blog récemment et qui nous a contactés pour des conseils sur des itinéraires en république Tchèque. Arnaud, le papa, nous avait proposé de nous héberger si nous souhaitions aller au festival du voyage à vélo à Paris l’an prochain. Nous avons saisi l’opportunité pour leur demander l’hospitalité pour la nuit de samedi à dimanche, et ils ont acceptés ! Ils sont également membres de warmshower. On a bien hâte de faire leur connaissance. En descendant les escaliers pour me rendre au marché, je me dis que j’adore ce genre de rencontre « spontanée » avec des gens qui partagent la même passion que nous. 30 secondes plus tard, dans notre rue, une famille avec 3 enfants me fait de grands sourires. Je suis surprise, je ne les connais pas. Mais eux nous connaissent, ils ont suivi tous nos voyages en velo sur notre blog et ont fait leur premier voyage récemment en s’inspirant des nôtres. Incroyable ! Ils savent que nous partons à Taiwan puisque j’avais posté un article la semaine dernière pour indiquer notre départ imminent…Ils habitent Gelos. Nous échangeons nos numéros et nous promettons de nous rencontrer à notre retour pour discuter voyages.
C’est vraiment une belle journée qui démarre ! Au marché, mes petits producteurs préférés sont surpris : je n’achète que 5 kiwis au lieu de 5 kilos…Et oui, nous partons ! Dans notre frigo, il reste une plaque de beurre et des œufs. Je fais un bon gâteau au chocolat pour finir ces restes…
Cela fait une semaine que nous enjambons des pièces détachées de vélo dans notre salon. Il y a en a partout. Mais nous sommes maintenant bien rôdés. Le tandem de Fabrice est démonté en petites pièces et rentre dans deux valises. J’ai acheté un sac pour porter un vélo sur le bon coin. Dans ce sac, j’y mets mon tandem démonté en deux parties.
Le vélo de Titouane rentre dans un autre sac. Notre tente dans un cinquième bagage. Nous protégeons les pièces du vélo avec nos quelques rares vêtements. Les vélos sont comptés comme des bagages ordinaires, mais chaque bagage ne doit pas dépasser 23 kilos. En bagage à main nous avons 3 saccoches velo et un sac à dos. Le plus compliqué va être de porter tout ce matériel dans les couloirs du metro et du rer…
Un dîner rapide et nous voilà à la gare de Pau. Notre train est annoncé avec 1h30 de retard…Nous nous installons par terre et patientons. La SNCF a pensé à tout, on nous offre des kit de survie : une pom potte et une bouteille d’eau par personne. Un clochard vient ramasser les restes après notre passage.
Nous embarquons dans le train, avec des touristes parisiens venus profiter des Pyrénées pour leur première semaine de vacances. Dans le compartiment il reste une couchette de libre. Ouf, elle n’est pas réservée. Nous rangeons tous nos bagages, sous la couchette et entre les deux rangées de couchettes. Difficile de circuler. De toute façon il est déjà minuit et tout le monde s’endort très vite. Demain : A nous Paris !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire