lundi 13 février 2017

Premiers pas à Taïwan!

...et mardi 14 février 2017
Un bon petit déj, des adieux chaleureux et c’est parti pour l’aéroport CDG. Métro où quelques passagers ne semblent pas contents que nous prenions « leur » ligne avec beaucoup de bagages, mais surtout de nombreuses bonnes volontés pour nous aider à transporter le tout jusqu’au RER B. Enfin au Terminal 1, Certains de nos bagages dépassent la franchise de 23 kg mais d’autres sont nettement en dessous, dans un 1er temps, cela ne convient pas à la dame du guichet, mais l’heure tourne, et finalement elle accepte d’embarquer le tout tel quel. Près d’une douzaine d’heures de voyage jusqu’à Shanghai à regarder des films sans grand intérêt… Et c’est le transit, l’aéroport de Shanghai est immense et paraît vide, nous devons nous soumettre à une longue procédure administrative bien que nous ne restions que quelques heures dans l’aéroport chinois. Puis nous nous allongeons pour une bonne sieste vers 10 heure du matin en Chine (mais en France il 3h du mat !), nous sommes tous k-o. Sur le vol Shanghai – Taïpei, les 3 filles dorment, mais le vol ne dure que 2 heures.
Enfin nous foulons le sol Taïwanais. Tous nos bagages sont là, intacts. Nous trouvons facilement le bus qui nous rapproche de notre hôte dans le quartier du nouveau Taïpei. Le bus nous laisse à la gare de train de Banqiao. Une LGV parcourt toute la côte ouest très urbanisée, mais demain matin nous partirons vers la côte est, avec un train plus lent. Nous hélons deux taxis pour pouvoir déplacer toute la famille et ses bagages encombrants et arrivons chez Linn et Léo.
Nous discutons de notre itinéraire, Léo nous donne de nombreux conseils. Aujourd’hui c’est la Saint Valentin, alors ils vont dîner au restaurant en tête à tête. Nous allons au marché de nuit, à quelques minutes à pieds, c’est bien animé et nous mangeons toute sorte de choses choisies presque au hasard. De retour chez nos hôtes, Amielle et Titouane disent qu’avec le décalage horaire, elles n’arriveront pas à dormir, une minute plus tard elles dorment profondément et nous devrons les réveiller au matin pour aller prendre le train !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire