samedi 15 avril 2017

A l'attaque du Camino del Cid!

Pau (voiture) Calatayud (train) Siguenza (vélo) Alcolea del Pinar
20km
 
Hier soir, nous avons rempli la voiture avec nos deux tandems séparés en deux morceaux, plus le vélo d’Amielle; c’est bien d’avoir une grande voiture, ça nous offre des possibilités pour des week-ends (très) prolongés. Direction le sud, de bon matin, nous traversons la frontière par le col du Pourtalet, nous descendons quelques kilomètres et nous nous arrêtons à Biescas, petite ville où nous dégustons des churros trempés dans des chocolats chauds épais. Ça y est, nous sommes bien en Espagne ! Nous reprenons la route, contournons Saragosse, l’autoroute traverse des zones quasi désertiques et enfin nous atteignons Calatayud.
 
Nous remontons facilement les tandems, prenons nos billets de train et partons visiter la ville. C’est un bon aperçu de ce que nous devrions découvrir pendant 5 jours, un centre historique aux pierres dorées, d’anciennes mosquées transformées en églises mais ayant gardées l’architecture mudejar, et l’ambiance espagnole avec une ville très calme de 13h à 17h, mais qui s’anime ensuite.
 
Vers 15h nous sommes dans le train confortable comprenant un grand espace pour nos vélos. C’est un train régional qui dessert tous les villages. La gare accueille aussi les TGV Saragosse – Madrid. Nous descendons à Siguenza, pour démarrer notre itinéraire qui suit le « Camino del Cid ». C’est un itinéraire qui va plus ou moins de Burgos à Valence, en empruntant toutes les lieux où c’est illustré Rodrigo Diaz del Vivar, dit El Cid.
 
Première ville et premier château fort, imposant, dominant les alentours. Nous pédalons deux bonnes heures pour arriver près d’Alcolea del Pinar où nous plantons la tente. Nous sommes à 1200 mètres d’altitude, et si il a fait chaud dans la journée, nous nous préparons à une nuit très fraîche !
 
 
 
 
 
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire