lundi 24 juillet 2017

Camping sauvage 4 étoiles





Fernào Ferro (proche de)  – Setubal (proche de)

32 km



Bien que la tente vibre beaucoup avec le vent, nous avons correctement dormi. Quand Fabrice revient du supermarché avec le petit déj’, les filles dorment encore. L’itinéraire est très agréable, il emprunte des pistes forestières traversant de grandes pinèdes, parfois des eucalyptus et des chênes lièges. Par contre, c’est sablonneux et cela nous demande des efforts supplémentaires. Après une sévère côte, nous atteignons un minuscule village doté d’un minuscule bar. Quelques hommes y boivent un café accompagné d’une liqueur non déterminée.



Nous y prenons quelques sodas, nous nous arrosons copieusement au robinet de la placette et repartons. Une petite erreur d’itinéraire (il n’y a aucun balisage, aucun panneau sur les pistes) nous fait perdre un peu de temps avant d’atteindre un joli point de vue sur l’océan. Une grande descente vers la plage magnifique de Portinho da Arrabida. Il est 15h30 et un snack nous arrête. Nous commandons des « tostadas », soit des énormes croque-monsieur que nous aurons du mal à terminer !

 

Puis c’est la baignade dans cette baie abritée. Encore plus loin, nous avons appris que le seul camping avant la grande ville de Setubal est fermé. Mais après quelques km, un grand espace aménagé avec des tables de pique-nique est l’endroit idéal pour bivouaquer. D’ailleurs, un couple en tandem a déjà planté sa tente.



Tandis qu’avec Titouane et Amielle nous transportons les sacoches et les vélos le plus à l’écart de la route possible, Céline et Fantine partent en stop au supermarché, ce dernier n’est qu’à 3 km, mais après une terrible montée et nous n’avons plus les jambes pour y aller à vélo !  Fantine est ravie de vivre sa première expérience d’autostop, elle tend le pouce bien haut !



Grosse dose de pâtes et dodo !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire