lundi 6 mai 2019

By Bye Corée

Séoul – Pau

Un rituel auquel nous sommes habitués, réveil à 5 h, nous rangeons les tapis de sol et sacs de couchage avalons difficilement quelques biscuits et descendons prendre le bus « Limousine » pour l'aéroport. Beaucoup de nostalgie déjà, pour toute la famille, la Corée du Sud restera un très grand souvenir notamment pour les rencontres que nous avons faites. Un pays aux multiples contrastes, conservateur par exemple sur la condition des femmes, alors que très moderne en technologie ; montagneux mais résolument tourné vers la mer ; isolé par sa situation géographique et politique, avec la Corée du Nord où les moins de soixante ans n'ont jamais mis les pieds, mais ouvert au monde pour sortir de cet isolement...

Et bien évidemment, ces pistes cyclables qui sillonnent le pays, permettant de le découvrir au bon rythme. Aéroport en vue, nous fignolons l'emballage des valises et des sacs partant en soute, postons nos cartes postales (on n'en trouve quasiment nulle part dans le pays) et c'est parti pour une longue série de films durant le vol ! Munich, Toulouse, nous retrouvons la voiture, les filles s'endorment, nous sommes toujours le 6 mai en France, mais à Séoul, c'est le 7 mai 3 heures du matin !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires, nous répondrons dès que possible